mfICCV  fait de l’accompagnement socio-économique de la femme un de ses chevaux de bataille. Au Burkina Faso, 52 % des femmes vivent au dessous du seuil de pauvreté et seule 21 % d’entre elles sont alphabétisées (selon les enquêtes annuelles sur les conditions de vie des ménages ;EA – QUIBB, 2005 et 2007).

Dans le quartier Cissin, où intervient ICCV, de nombreuses femmes sont veuves et délaissées. ICCV soutient ces femmes dans leurs projets d'où la création de la « Maison de la Femme » dont la vocation est multiple :  

• Sensibilisation sur les droits de la femme et les droits humains

• Autonomisation économique et épanouissement des femmes par des activités génératrices de revenus, via une approche de micro-crédits et de formations dans la gestion de leurs activités

• Mise en place et gestion d’une boutique de produits alimentaires transformés et stockés sur place : « le Champ de la Ville »

Ces actions permettent aux femmes d'avoir une autonomie financière et de subvenir non seulement à ses besoins et à ceux de leurs familles. Une femme éduquée est un potentiel et une ressource pour son environnement.

mf1 mf4

 

CONTACT :

Céline KOMPAORÉ

Responsable de la Maison de la Femme

75 27 26 09/ 71 01 05 33