Le Burkina Faso est une destination connue pour accueillir de nombreux projets et partenariat Nord-Sud : associations humanitaires et de développement économique, regroupement d’artistes internationaux, missions menées dans différents domaines tels que la santé, l’inter-culturalité, la protection de l’environnement sans oublier l’éducation, qui est au centre des préoccupations et des actions menées par notre association ICCV.

Pays des Hommes intègres, le Burkina Faso est réputé pour son accueil  chaleureux et son intérêt pour le bien-être des uns et des autres. Avec une population d'environ dix neuf(19) millions d’habitants, Ouagadougou est la capitale et le centre névralgique du pays et aujourd’hui la ville la plus peuplée. Elle a longtemps été la deuxième ville économique du pays, après  Bobo-Dioulasso. Autour des quartiers historiques de la ville se sont construits des ministères, les administrations et des centres d’affaires. Deux nombreuses manifestations internationales s’y déroulent, comme le SIAO (art et artisanat) ou le Fespaco (7ème art), c’est bien pourquoi nous entendrons  parler de Ouagadougou comme « la capitale culturelle de l’Afrique ».

Situé à 15 minutes du centre de Ouagadougou et de l’aéroport international, le quartier Cissin, zone où trouve l'association, est en majorité constituée de paysans venus de villages environnants et de petits commerçants. Bien qu’étant en ville, le quartier connait une part importante de pauvreté, liée à l’insalubrité, au manque d’école et de centre de santé. Le taux de natalité y est très élevé, avec une moyenne de 6 enfants par famille, que l’on retrouve à jouer à tous les coins de rues. La vie y est malgré tout très chaleureuse et la communauté tient une place importante.