Dans le quartier Cissin, le taux de scolarisation est faible. Ce quartier était dépourvu d’une école maternelle publique avant l’ouverture de la maternelle Kam-Laada en 2012 qui signifie «l’enfant qui rit ». Seuls 3,5% des enfants de 3-6 ans ont accès au préscolaire. La maternelle «KAM-LAADA» a été créée pour la petite enfance défavorisée dans un cadre inclusif.

« L’éducation de qualité pour tous »

Selon leur âge, les enfants sont répartis en trois classes dont la petite, la moyenne et la grande section.
A l’issue des trois ans de préscolaire, les enfants acquièrent des capacités d’apprentissage qui leur offrent toutes les possibilités de réussir dans la suite de leur scolarité.

Pour le recrutement, une enquête sociale permet de cibler les enfants issus de familles défavorisées qui sont inscrits en priorité et à prix social. Dans le but de compenser cette participation symbolique et assurer la pérenniser l’accompagnement du projet éducatif de la petite enfance, l’école s’entoure de partenaires.

Ateliers d’éveil

Objectifs:
Proposer des activités pédagogiques aux enfants scolarisés ou non de 3 à 6 ans.

Activités:
Lecture, jeux éducatifs, contes, chants et danses.

Résultats:

Développement des capacités d’éveil, intérêt croissant pour la lecture.

Comité de parents d’élèves

Objectifs:
Impliquer les parents dans la réussite scolaire de leurs enfants et dans le fonctionnement de la structure.

Activités:
Réunions, encadrement d’activités scolaires.

Résultats:
Renforcement du lien parents-enfants, sensibilisation à l’importance de l’éducation. 

Santé primaire et nutritionnelle

Objectifs:

Sensibiliser les enfants aux bonnes pratiques d’hygiène et de nutrition.

Activités:
Goûter, repas du vendredi, lavage de mains, séances de prévention par l’infirmière.

Résultats:
Application des consignes de façon instinctive, exemplarité des élèves au sein même de leurs familles. 

ASSOCIATION ICCV NAZEMESE

X Get Bar