previous arrow
next arrow
PlayPause
Shadow
Slider

«La solidarité est essentielle.

Main dans la main la communauté a engrangé des acquis en comptant d’abord sur
elle-même : la part du développement endogène est en marche.
Les populations ont des potentiels à valoriser, elles ont des acquis à partager et la capitalisation de cette mine d’or humaine me donne satisfaction aujourd’hui.

La solidarité est essentielle.

ICCV/Nazemse en est bénéficiaire à travers l’apport de plusieurs personnes physiques et morales de par le monde qui l’accompagne dans sa vision, ses missions et ses objectifs.

Au nom de toute la communauté, je leur dis simplement merci. »

Simon NACOULMA
Fondateur et Coordonnateur de l’association ICCV/Nazemse 

PRESENTATION 

ICCV/NAZEMSE dont le mot Nazemse de la langue locale mooré s’apparente à un appel à l’espoir « ça va aller ! », a vu le jour en 2002 sous l’initiative de Simon NACOULMA et sous l’impulsion des femmes et de jeunes du quartier Cissin secteur 16 de la ville de Ouagadougou.

ICCV Nazemse est une association basée sur le développement local, où la participation communautaire est le maître mot des actions menées en faveur des enfants, adolescents et des femmes . L’éducation, le bien-être social et la promotion socio-économique des femmes sont au cœur des préoccupations des acteurs de l’association. Située dans le quartier de Cissin à Ouagadougou, (Burkina Faso), ICCV est un mouvement d’ensemble d’une population constituée de jeunes, femmes et enfants qui refusent la fatalité et la pauvreté auxquelles ils font face. Ils ont tiré le meilleur d’eux-mêmes au profit du développement local participatif. C’est l’élément essentiel qui lie cette communauté.

NOS OBJECTIFS ET MISSION 

Organisme communautaire accueillant et mobilisateur œuvrant depuis une quinzaine d’années, ICCV/NAZEMSE a pour objectif d’améliorer les conditions de vie des enfants, des adolescents et des femmes à travers un développement socio- économique local participatif. Elle vise également à renforcer les capacités de la communauté dans le but de lui permettre de se prendre en charge et d’entreprendre des actions de promotion et de protection des groupes vulnérables en particulier les enfants, les adolescents et les femmes. ICCV/ NAZEMSE intervient dans les domaines de l’éducation, la santé primaire, la promotion socio-économique de la femme et la sécurité alimentaire

NOS VALEURS

Les actions de ICCV/ NAZEMSE s’articulent autour de cinq(05) grandes valeurs qui caractérisent la culture de l’organisation et qui guident les relations et les actions des administrateurs, employés et bénévoles :

  • La culture de l’entraide, de la solidarité et l’esprit d’appartenance communautaire.

  • La promotion des droits de l’enfant et de la femme, et des droits humains en général.

  • La promotion de l’Équité, de la justice sociale et de la paix pour tous.

  • La dénonciation et la lutte contre toute forme de stigmatisation et de discrimination.

  • La culture de la transparence et de l’imputabilité

LES BENEFICIAIRES 

LES ENFANTS 

Les enfants et ceux défavorisés en particulier sont au centre de notre combat depuis 2002. Chaque jour, nous leurs apportons soutien, éducation et protection. La cour d’ICCV est avant tout la cour des enfants de tout âge. Comme une ronde familiale, ils se côtoient dans le bonheur de se parler, de jouer ensemble, de savoir qu’il y a des tontons et tantes comme ils les appellent (les encadreurs) qui les aident à s’épanouir et à grandir. Ces enfants sont pour la plupart issus de familles pauvres, leurs parents ne sont pas allés à l’école et ont des difficultés pour assurer leurs besoins fondamentaux. C’est pourquoi ICCV a mis en place un programme de parrainage pour les aider.

LES ADOLESCENTS 

L’adolescence est une notion nouvelle au Burkina Faso. En effet dans nos traditions, on passait directement du statut d’enfant à celui d’adulte par le biais d’initiation (circoncision, excision ou rite spécifique). Aujourd’hui, nous baignons dans une société moderne avec des parents venus de villages, déboussolés par le rythme effréné de la ville, de la technologie et des mutations socio- économiques. De nombreux conflits entourent la vie familiale et scolaire, ils sont confrontés aux grossesses non désirées, à la drogue, au tabagisme, au VIH, à l’incompréhension des adultes… Face à cette problématique, ICCV a ouvert un programme spécialement pour eux et travaille à leur accompagnement. Écoute, appui scolaire, discussion avec les parents, mise en place de clubs d’adolescents, recherche de jeux adaptés et sensibilisation sont autant d’actions qui entourent cette prise en charge.

LES FEMMES 

ICCV a été fondée avec la participation active des femmes. Elles sont l’âme de la structure. Défavorisées, elles ne sont pas scolarisées pour la plupart des cas et , n’ont pas d’emploi rémunéré. La pesanteur de la tradition reste très lourde en général sur elles. A ICCV, notre travail est de les aider à s’assumer financièrement à travers différents types d’activités : renforcement socio-économique (activités génératrices de revenus, microcrédits), cours d’alphabétisation, sensibilisation au droit et soutien judiciaire, accompagnement psychosocial, visite à domicile, entretien personnalisé, célébration de la journée de la femme, danse, , santé et éducation à la sexualité.

SANTE

Création d’une infirmerie pour apporter les soins de santé primaire aux familles défavorisées :

  • Promotion du droit à la santé de la reproduction des adolescents et des jeunes. 

  • Prévention pour les enfants, adolescents et les femmes sur l’hygiène, le paludisme, la santé sexuelle (VIH/SIDA), la tuberculose, la vaccination ; suivi à domicile et redirection vers les centres de santé ou services spécialisés.

EDUCATION

Pour éradiquer l’ignorance et s’ouvrir au monde, ICCV/ Nazemse donne accès à la lecture et  à l’apprentissage:

  • Bibliothèque (1 500 abonnés) : lecture, cours de soutien, animations.

  • Appui à la scolarisation et alphabétisation.

  • Plaidoyer sur l’accès à l’éducation des enfants défavorisés (en moyenne 160 enfants et jeunes parrainés chaque année).

  • Soutien psycho-social : théâtre, danse, percussion, chantiers de solidarité.

  • Accompagnement de l’adolescence, gestion non violente des conflits.

  • Clubs de lectures pour les enfants de 3-6 ans qui ne peuvent pas aller à l’école maternelle.

  • Une maternelle inclusive de 90 élèves dont 5 enfants en situation de handicap.

SECURITE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONELLE

Pour transmettre les bonnes pratiques alimentaires et nutritionnelles, ICCV /Nazemse développe le lien
ville-campagne :

  • Mise en relation entre producteurs, transformateurs et consommateurs.

  • Appui à la production et à la transformation des produits agricoles.

  • Création d’un restaurant communautaire pédagogique.

  • Promotion de l’agriculture durable.

PROMOTION SOCIO-ÉCONOMIQUE DE LA FEMME

Pour cesser de conjuguer la pauvreté au féminin,
ICCV/Nazemse soutient les femmes dans leurs projets:

  • Sensibilisation sur les droits de la femme et les droits humains.

  • Activités génératrices de revenus (AGR) : production de soumbala (épice produite par les femmes), petits commerces.

  • microcrédits.

  • Groupe de parole, échanges de compétences, de savoir et savoir-faire.

de la graine à l’assiette

“La libération de la femme : une exigence du futur !”

Thomas SANKARA

Ils nous soutiennent

Où nous trouver

ASSOCIATION ICCV NAZEMESE

X Get Bar